mardi 21 février 2017

Communiqué de presse



COMMUNIQUE DU GROUPE TOUR5 2020
AU SUJET DU FIASCO CONCERNANT FRANCE BUSINESS SCHOOL

Ayant pris connaissance du rapport public de la Cour des Comptes concernant la fusion des écoles de commerce de Tours-Poitiers, Orléans, Brest, Amiens et Clermont-Ferrand, le groupe d’opposition municipale TOURS 2020 s’interroge sur l’origine et les conséquences de « la gestion défaillante » pointée par la juridiction financière. 

Il souhaiterait à cet égard que soient données toutes explications utiles sur les causes des graves dysfonctionnements qui ont entaché la gestion du dossier de France Business School (FBS), ex-ESCEM, et qu’en particulier les responsabilités des dirigeants de l’époque soient éclaircies, notamment celles de la CCI de Touraine dont le président, Serge Babary, actuel Maire de Tours, a été un acteur actif de la fusion. 
 
Aujourd’hui, force est de constater que la gestion calamiteuse de ce dossier s’est traduite par :
-     La liquidation de FBS après deux ans d’activité ;
-     La suppression de 181 emplois dont 150 à Tours et Poitiers ;
-   La dégradation de l’image de l’école supérieure de commerce, entrainant un effondrement des recrutements et une dévalorisation des diplômes délivrés par l’école ;
-  Le gaspillage d’argent public, en particulier celui correspondant aux aides apportées par les collectivités locales en Touraine comme en Poitou. D’après le rapport de la Cour des comptes « France business school a entrainé un surcoût total de 36,6M€, financé par les chambres consulaires et les collectivités territoriales », dont 21,1 M€ à la charge de l’ESCEM.

Le groupe d’opposition TOURS 2020 s’inquiète des conséquences de cette impéritie sur l’image et le rayonnement de la ville de TOURS.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire