vendredi 8 avril 2016

Non, le sport n’a pas été « maltraité » à Tours avant 2014 !



Lors de la présentation du budget alloué aux sports, nous avons souhaité rétablir quelques faits sur la politique sportive conduite lors des précédents mandats pour répondre aux attaques incessantes de l’actuel adjoint aux sports.


  • Selon le prévisionnel 2016, les investissements sportifs représentent 1,6M€  et le budget de fonctionnement 17M€.  Sur le volet fonctionnement, les associations sportives ne seront  pas épargnées puisqu’elles subiront toutes, sans exception, une baisse de subventions de 5%.

  • Nous avons pu constater au regard de la présentation faite par Monsieur Dateu que l’effort d’investissement réalisé sur le mandat précédent reste supérieur aux moyens alloués au sports par l’actuelle majorité.   

Pour mémoire, les montants dédiés aux investissements sportifs sur Tours par la Ville et l’agglomération Tour(s) plus étaient de plus de 5 millions en 2008, 9,5 millions en 2009, 11,7 millions en 2010, 10,6 millions en 2011, 12,8 millions en 2012 et de 9 millions  en 2013,  soit une progression moyenne annuelle  de  plus de 25 %.

Au vu de ces chiffres, les propos outranciers de l’actuel adjoint aux sports, tenus auprès d’acteurs sportifs, en Conseil municipal ou encore dans les médias, ne sont pas crédibles. Les opérations de création et de rénovation des équipements sportifs demandent souvent de lourds moyens financiers. Dans le cadre d’une programmation pluriannuelle, nous avons mené de front la création de nouveaux équipements, plus conformes et plus performants, ainsi que  la rénovation de l’existant, et tout cela sans alourdir la dette.

Pour ne citer que quelques-unes de ces réalisations : le centre aquatique du lac, la piscine du Mortier, le golf de la Gloriette, la halle de Monconseil, le gymnase rue Dabilly, le boulodrome, la rivière de contournement, les 2 nouveaux courts de tennis au TCT, la salle Grenon qui permet d’accueillir dans de bonnes conditions  le TVB, la Chambrerie, le terrain permettant la pratique du football américain, le stade de Grandmont, les travaux de rénovation des  stades du et des gymnases Racault, Choiseul, Ferry, Mermoz  etc., le plan de rénovation du  centre municipal des sports depuis 1995, la création de terrains multi sports dans plusieurs quartiers de la ville, la piscine Gilbert Bozon, refaite à neuf, le terrain de grand  jeu synthétique de la Vallée du Cher, et tous les investissements lourds de la Vallée du Cher qui nous permettra d’accueillir l’équipe de République Tchèque de football en juin prochain… .  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire