mardi 22 mars 2016

Communiqué de Presse TOURS2020 suite au conseil municipal du 21 mars 2016

Conseil municipal du 21 mars 2016 : 
un débat budgétaire non maitrisé par le Maire

La séance du Conseil municipal d’hier s’est tenue dans une ambiance particulièrement tendue et a été marquée par plusieurs incidents qui illustrent une nouvelle fois la volonté du Maire et de sa majorité de s’affranchir des règles régissant le fonctionnement de notre assemblée et des droits des conseillers municipaux d’opposition.

 - Alors que le règlement intérieur du Conseil municipal prévoit que « dans les séances où le compte administratif du Maire est débattu, le conseil municipal élit son président. […] le Maire peut, même s’il n’est plus en fonction, assister à la discussion ; mais il doit se retirer au moment du vote »

Malgré notre rappel de cette disposition du règlement, le Maire a procédé à la présentation du compte administratif et continué à animer le débat, passant le relais à son premier adjoint juste avant le vote qui s’est déroulé dans des conditions chaotiques. 

- D’autres couacs intervenus pendant la séance (les amendements présentés par le groupe EELV ne sont pas mis au vote, alors qu’ils ont été transmis dans les délais, les différents budgets - budget principal et annexes - ne sont pas votés à part, c’est seulement après notre remarque que le maire procède à un nouveau vote) montrent le peu d’égard du Maire pour le bon fonctionnement de notre Conseil municipal. 

- Après une longue présentation du compte administratif 2015 par le Maire et son adjointe aux Finances, seulement trois membres de l’opposition ont l’occasion de s’exprimer avant que le Maire ne décide de couper court à tout débat. Une décision confirmée par son premier adjoint, désigné entretemps président de séance, qui a refusé les demandes répétées des conseillers d’opposition de pouvoir s’exprimer. 
Ce n’est qu’après une suspension de séance que nous avons pu reprendre – très brièvement – la parole. Nous regrettons qu’un débat constructif et serein n’ait pas été possible, sur le compte administratif et sur le budget 2016 de la Ville. 

A chaque intervention ou question posée, les conseillers de l’opposition font l’objet d’attaques virulentes et de procès d’intentions de la part de la majorité municipale. 

C’est pourquoi nous souhaitons rétablir les faits, notamment sur le bilan de l’exécution du budget 2015 retracé par le Compte Administratif loin d’être aussi rose que le prétend le Maire et que l’on peut résumer ainsi :

Les dépenses d’investissements, alors qu’elles étaient en hausse jusqu’en 2013, ont bien été divisées par deux en deux ans (malgré une hausse d’impôts en 2015) : de plus de 36M€ en 2013, elles n’étaient plus que de 18M€ en 2015. 
Un ratio de 107 € par habitant contre une moyenne de 326€ pour les villes de la même strate. 

Il s’agit de notre part ni d’acrobatie arithmétique ni d’un discours volontairement anxiogène mais de faits relevés dans les documents fournis. Enfin, affirmer que nous nous réjouissons de cette situation préjudiciable pour notre Ville et l’emploi local, comme l’a fait le Maire hier, est totalement inacceptable. 

Les élus du groupe d’opposition municipale TOURS 2020 
Cécile JONATHAN, Pierre COMMANDEUR, Nicolas GAUTREAU, Nadia HAMOUDI, Monique MAUPUY, Samira OUBLAL
Contact : groupe.tours2020@ville-tours.fr 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire