vendredi 12 février 2016

Compte-rendu du Conseil municipal du 08 février 2016

L'ordre du jour de ce deuxième Conseil municipal de l'année comportait 36 points ;  dont notamment le Débat d'orientations budgétaires.

Pas de faux suspense cette année sur une éventuelle hausse des impôts locaux, le Maire l’avait déjà annoncé par voie de presse quelques jours avant le Conseil municipal : les taux d’imposition n’augmenteront pas, contrairement à l’an dernier (+4,2%).
Pour les associations, la baisse des subventions est reconduite (-3,5% selon le document budgétaire présenté en séance). Si nous sommes conscients de la nécessité de maîtriser les dépenses de fonctionnement, nous nous opposons à cette nouvelle baisse des aides apportées au secteur associatif. Concernant les tarifs de location des salles municipales, le débat semble clos pour le Maire qui ne souhaite pas revenir sur cette décision pourtant pénalisante pour les activités des associations tourangelles.

Lors du débat sur les grandes lignes du budget 2016, nous avons soulevé plusieurs points. 
D’abord, et comme l’année dernière, les orientations présentées restent assez générales, sans que l’on ne puisse déceler une stratégie de long terme.
L’effort porté sur l’investissement reste encore trop modeste, une faiblesse qui risque d’impacter l’économie locale. Interrogé sur les projets qu’il entend porter cette année, et plus particulièrement sur le devenir du site des casernes et la Cité de la gastronomie, le Maire indiquait seulement que ces sujets seraient discutés lors du vote du budget en Mars.
Des économies supplémentaires sont annoncées sur les dépenses de fonctionnement, mais sans donner d’objectif chiffré.
La mutualisation avec Tour(s) Plus trouve enfin quelques réalisations concrètes. Mais nous aurions souhaité entendre le Maire de Tours, ville centre, sur les annonces de Philippe Briand, président de Tour(s) Plus, qui semble vouloir accélérer le passage de l’agglomération en communauté urbaine, voire en Métropole, ce qui aurait des incidences sur les compétences exercées et le transfert de personnel municipal vers Tour(s) Plus.
Nous espérons avoir plus de précisions lors du vote du budget, programmé le 21 mars 2016.
  
P.P.R.I de Loire - Val de Tours - Val de Luynes

La révision du Plan de prévention des risques d’inondation (P.P.R.I.) a été prescrite par arrêté préfectoral du 25 janvier 2012 sur les 18 communes du Val de Tours-Val de Luynes.
Des nouvelles connaissances sur les risques d’inondation nécessitent l’évolution de ce document et des mesures de prévention, de protection et de gestion de crise qu’il comporte. Après deux phases de concertation, le Conseil municipal a été amené à se prononcer sur le dossier d’avant-projet du P.P.R.I. élaboré par les services de l’Etat. Le conseil a émis un avis favorable en formulant des observations.
La concertation sur ce dossier à fort enjeu pour la population se poursuit, avec l’enquête publique qui aura lieu en avril, avant la publication du PPRI en juillet.  

Tous les documents sont consultables sur le site de la Préfecture d’Indre-et-Loire : P.P.R.I. de Loire - Val de Tours - Val de Luynes

 

Classement du site Marmoutier – de quoi s’agit-il ?

Le Conseil municipal a voté, à l’unanimité, une demande de classement intégral de l’ancienne Abbaye de Marmoutier au titre des monuments historiques. Ce site exceptionnel bénéficie déjà de différentes mesures de protection, mises en place successivement. Il s’agit aujourd’hui de simplifier les procédures et de renforcer la valeur historique de l’abbaye. Le classement intégral n’entraînera aucune nouvelle contrainte pour aucun des éléments du site, contrairement à ce que veut faire croire Thibault Coulon, adjoint chargé du développement économique, en faisant référence au projet de la statue ‘Femme Loire’ dont l’implantation sur le site avait été envisagée il y a quelques années.
Histoire de rappeler qu’il faisait partie de ceux qui s’y opposaient à l’époque, même si la délibération votée le 8 février n’a strictement aucun lien avec ce projet… .

En bref

PAVE
Le Conseil municipal a approuvé le Plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE). Ce plan comporte plusieurs objectifs, dont notamment une meilleure accessibilité de la voirie, des espaces publics, des transports…, mais également un volet dédié à la sensibilisation au handicap.

Schéma de distribution en eau potable
Le conseil a validé le nouveau schéma directeur de distribution en eau potable. Il dresse un état des lieux des installations de production et de stockage, du réseau de distribution ainsi que du fonctionnement du service et l’organisation des relations avec les usagers.
Le rapport souligne également les importants investissements réalisés sur les infrastructures depuis de nombreuses années pour renforcer le réseau et limiter les fuites. 
Les efforts entrepris pour préserver la nappe du cénomanien seront également poursuivis.

Sport’ouvertes
La manifestation sera déplacée cette année au Vinci afin d’éviter les difficultés météorologiques rencontrées l’année dernière qui ont entraîné l’annulation de ce rendez-vous sportif très attendu des Tourangeaux. Nous avons interrogé l’adjoint aux sports sur la tenue de la soirée de remerciements aux bénévoles, soulignant l’importance de leur engagement au quotidien. Selon l’adjoint, elle sera reconduite, mais dans une autre forme qui n’est pas encore définie pour le moment.

Haut de la Rue Nationale
Le Conseil municipal s’est prononcé sur la cession à la Société d’équipement de la Touraine des terrasses des anciens commerces situés des deux côtés du Haut de la Rue Nationale. Les travaux de ce projet d’envergure, lancé par l’ancienne municipalité, démarreront dans quelques jours. Ils modifieront durablement cette entrée de ville emblématique, qui sera redessinée et enrichie de nouveaux bâtiments, logements, commerces et espaces publics.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire